Auteurs français classiques

Auteurs étrangers 

   Ouvres

 

Auteurs Français Contemporains

Coups de cour

Coup de Pouce

Auteurs Français
Les classiques

Ordre alphabétique

Ordre chronologique

XVIe siècle

XVIIe siècle

XVIIIe siècle

XIXe siècle

XXe siècle


Auteurs Français Contemporains


Oeuvres


Presse

Forums

Coups de coeur

Coup de Pouce

Contactez-nous

Edition Palm Pilot




droits de reproduction réservés
© alalettre.com 1999- 2008





.

Retour à la page d'accueil


 Le 39ème 
"Grand Prix des Lectrices de Elle"  
à Wangari Maathai

 

 

Le 39ème "Grand Prix des Lectrices de Elle" a été remis mardi 27 mai 2008 à Wangari Maathai pour son autobiographie "Celle qui plante les arbres" dans la catégorie "document". Dans ce livre, paru en octobre dernier aux Editions Héloïse d'Ormesson, la lauréate kenyane du prix Nobel de la paix 2004 revient sur son parcours de combattante écologiste et politique. Convaincue qu'aujourd'hui conservation des ressources naturelles et paix vont de pair.

 

Présentation de l'éditeur
Ce livre retrace l'incroyable combat de Wangari Maathai. A la tête du Mouvement de la ceinture verte, le plus grand projet de reboisement d'Afrique, elle mène une lutte acharnée avec les femmes kenyanes contre la déforestation : quelque trente millions d'arbres sont plantés en trente ans. Mais son mouvement, outre les arbres, sème aussi des idées. Sa croisade écologique se heurte alors de plein fouet au régime. Elle est victime de brutalités policières, de harcèlements, et se retrouve à maintes reprises derrière les barreaux, mais en ardente militante, jamais elle ne cède. A travers son histoire personnelle, Wangari, la petite paysanne des Hautes Terres devenue Prix Nobel, démontre que des gestes simples suffisent parfois à susciter de profonds bouleversements sociaux et politiques. Son témoignage sans concession est un message d'espoir autant qu'un plaidoyer pour l'action. Elle conclut d'ailleurs par un seul mot d'ordre: "Nous n'avons le droit ni de fatiguer ni de renoncer." 

Biographie de l'auteur
Née en 1940 à Nyeri, au nord du Kenya, Wangari Maathai devient, en 1964, la première femme d'Afrique de l'Est
à obtenir un baccalauréat en biologie. Grâce à des bourses, elle poursuit ses études aux Etats-Unis et en Allemagne. Zoologue, enseignante, militante des droits de l'homme, elle fonde en 1977 le Green Belt Movement (Mouvement de la Ceinture verte), qui a planté depuis quelque 30 millions d'arbres, en s'appuyant sur des réseaux de femmes. En 2002, elle est élue député du premier Parlement démocratique kenyan et en 2003 elle est nommée secrétaire d'Etat à l'Environnement. En 2004, elle reçoit le prix Nobel pour sa « contribution en faveur du développement durable,de la démocratie et de la paix ». En 2006, elle a été décorée Chevalier de la légion d'honneur.. 

 

 ---------------------------------

En savoir plus:

 

Les Editions Héloïse d'Ormesson

 

 

Page d'accueil