Alalettre
A+ A-

Intro   Biographie   Œuvres   Liens

Biographie de François Rabelais (vers 1483-1553)

1483 François Rabelais serait né en 1483 ( la date de 1494 est également avancée) à la métairie de la Devinière, près de Chinon en Touraine. Il est le fils d'Antoine Rabelais, sénéchal de Lerné et avocat.
1510 Il est novice chez les franciscains de la Baumette, près d'Angers. Il suit des études de théologie. Il fait la connaissance de Pierre Amy et d'André Tiraqueau qui l'initient à l'hellénisme.
1520 Rabelais est frère prêcheur et mène une vie monastique à l'abbaye de Fontenay le Comte, en Vendée. Les premiers écrits que l'on ait retrouvé de François Rabelais datent de cette période. Il s'agit d'une correspondance entre Rabelais et l'humaniste Guillaume Budé.
Il entreprend une traduction de l'historien grec Hérodote
1523 Une lettre de Guillaume Budé nous permet de savoir que Rabelais et son ami Pierre Lamy se sont faits confisquer, cette année-là, leurs livres grecs par leurs supérieurs. En effet, suite aux commentaires d'Erasme sur le texte grec des évangiles, une directive de la Sorbonne interdit leur lecture.
1524 Rabelais obtient le droit de quitter l'ordre des franciscains et rejoint l'ordre des Bénédictins. Il devient moine à l'abbaye Saint-Pierre de Maillezais en Poitou. Il y est accueilli par l'évêque humaniste Geoffroy d'Estissac. Il sera son secrétaire jusqu'en 1526.
1528 Rabelais séjourne probablement à Paris et commence ses études de médecine. Il quitte alors l'habit monastique et est condamné pour apostasie ( changement d'ordre sans permission). Il a une liaison avec une veuve dont on ne sait rien. Ils auront deux enfants .
1530 Il s'inscrit en septembre à la faculté de médecine de Montpellier, une des plus célèbres de l'époque. Il est reçu bachelier en médecine dès Novembre. Ce succès rapide peut s'expliquer par sa très bonne maîtrise du Grec ( la médecine s'appuyant alors essentiellement sur la connaissance des textes). Galien et Hippocrate, sont ses maîtres. Il traduit leurs textes en latin.
1532 Rabelais publie L'epistolarum medicinalium (les lettres médicinales) du médecin italien Manardi
Il publie son premier "roman gigantesque" les Horribles et Espouvantables Faicts et Prouesses du très renommé Pantagruel, roy des Dipsodes, fils du grant Gargantua, chronique truculente de la vie d'un géant aux appétits joyeux, qu'il signe Alcofrybas Nasier (anagramme de son nom et de son prénom) 
Le 1er novembre, Il est nommé médecin à l'hôpital Notre-Dame de la Pitié à Lyon.
1533 Son Pantagruel est condamné par la Sorbonne comme livre obscène . Pour échapper aux conséquences de cette censure, il se met sous la protection de son ancien évêque, Geoffroy d'Estissac .
1534 Il devient le médecin particuliers de l'évêque de Paris Jean du Bellay (cousin du poète Joachim du Bellay). Il l'accompagne à Rome, il parcourt la Rome Antique.
De retour à Lyon, il fait paraître la Topographie de l'ancienne Rome, de Marliani.
1535 Il publie à Lyon la Vie très horrifique du grant Gargantua, père de Pantagruel, sous le même pseudonyme. Ce livre connaît un grand succès mais est également condamné.
Il retourne à Rome. Il obtient du pape Paul III l'absolution de son apostasie et la permission de réintégrer l'ordre des bénédictins, avec l'autorisation de poursuivre la médecine, à l'exception de la chirurgie. Rabelais choisit le couvent de Saint Maur des Fossés, près de Paris, que dirige Jean du Bellay. Il y reste jusqu'en 1537.
1537 Rabelais est reçu docteur en médecine à Montpellier.
1538 Il assiste à Aigues Mortes à la rencontre entre François 1er et Charles Quint.
1540 Troisième voyage en Italie. Rabelais accompagne le frère du cardinal du Bellay, Guillaume du Bellay, qui vient d'être nommé gouverneur du Piémont.
1541 Retour en France
1542 Il publie chez l'éditeur lyonnais François Juste, une version expurgée de Gargantua et de Pantagruel
Il retourne en Piémont où il accompagne Guillaume du Bellay
1543 Retour en France
Il a un troisième enfant qui meurt très jeune
1544 Rabelais se retire hors du royaume, à Metz.
1546 Il publie le Tiers Livre des faicts et dicts héroïques du bon Pantagruel, qui malgré l'approbation de François 1er, est à nouveau condamné par les théologiens
1547 Dernier voyage en Italie avec le cardinal Jean du Bellay.
Première version du Quart Livre
1549 Publication de la Sciomachie et de Festins faits à Rome
1552 Publication de la version définitive du Quart Livre
1553 Mort de Rabelais
1564 Parution, onze ans après sa mort, du cinquième et dernier livre de Pantagruel

Achetez des livres à propos de « rabelais » chez l'un de nos partenaires


Rechercher: