Alalettre
A+ A-

Intro   Biographie   Œuvres   Liens

François Rabelais (vers 1483-1553)

rabelais.jpg (7981 bytes)

«Polémiste, encyclopédiste, savant, grand voyageur épris de tolérance, moraliste sans morale, éducateur, ivrogne, humaniste camouflant son humanisme sous des torrents d'obscénités, romancier se servant du réalisme au seul bénéfice de l'imagination, linguiste maître du langage et créateur de mots, Rabelais est un précurseur dans tous les domaines et la plus comique de nos énigmes.» Jean d'Ormesson Une autre Histoire de la littérature Tome I

On sait peu de choses de la personnalité de Rabelais, si bien que toutes les hypothèses ont été envisagées. Pour certains, c'est un ivrogne et un jouisseur; pour d'autres un érudit et un travailleur infatigable. Pour les uns, un passionné des lettres; pour les autres un paillard qui égare le lecteur dans des festins orgiaques.

Son parcours, bien que peuplé de plusieurs zones d'ombre est un peu mieux connu : François Rabelais a d'abord été moine, puis traducteur, médecin et enfin écrivain. Son nom est indissociable des deux héros auxquels il a consacré ses écrits : Gargantua et Pantagruel, deux géants, père et fils. Ce n'est pas lui qui les a créés : ils sont en effet issus de la littérature du Moyen âge. Tout juste, s'est il contenté de transformer le petit diable marin assoiffé en un géant en quête de vin mais aussi de savoir et de toutes les richesses du monde.

Rabelais a allié une culture étonnante à un rire franc. Son ambition était à la fois d'amuser et d'instruire. La gaieté éclatante de ses textes, tout d'abord : elle se justifie "!pour ce que rire est le propre de l'homme!". La pédagogie ensuite. Pour lui, les nourritures intellectuelles et terrestres sont indissociables , si bien qu'ils les mélange dans la célèbre métaphore du prologue de Gargantua : il invite le lecteur à approfondir le sens du récit, à "rompre l'os et sucer la substantifique moelle".

Rabelais fut enfin un infatigable humaniste. Comme l'écrit Madeleine Lazard, l'œuvre de Rabelais est un acte de confiance en l'individu. Il a contribué à l'émergence d'une nouvelle idée de l'homme, celle de "l'homme moderne". Confiance en l'homme, donc en son émancipation : "le libérer des effets d'un déterminisme paralysant pour lui restituer toute sa puissance." Démarche toute entière résumée dans le célèbre thème de la société idéale de l'abbaye de Thélème : "Fais ce que voudras."

Thibault Doulan


Achetez des livres à propos de « rabelais » chez l'un de nos partenaires


Rechercher: