Alalettre
A+ A-

En partenariat avec la rédaction Livres de

Fluctuat.net

Les 10 auteurs classiques de la littérature


Quel sont les dix meilleurs auteurs classiques de tous les temps ? La rédaction Livres de Fluctuat.net s'est penché sur la question et en a choisi dix. Retrouvez vos écrivains préférés dans l'encyclopédie des auteurs de Fluctuat.net.

1. Louis Ferdinand Céline
Auteur plus que controversé, Céline a écrit des ouvrages traversés d'une inventivité de langage inouïe (Voyage au bout de la nuit, Mort à crédit) et d'une misanthropie sans concession et quelques pamphlets plus ordinairement crapuleux et antisémites (Bagatelles pour un massacre).

2. Marcel Proust
Marcel Proust révolutionna le roman moderne avec une ouvre magistrale (il y a un avant Proust et un après Proust). Ses romans ne sont pas soutenus par une intrigue romanesque mais par des digressions infinies (et poétiques) sur la complexité de l'âme, la mémoire affective mais aussi des analyses et des questionnements artistiques et philosophiques. Enorme.

3. JD Salinger
Le plus connu des écrivains reclus est l'auteur d'un unique chef d'oeuvre : L'Attrape-coeurs. Le roman définitif sur l'adolescence.

4. Apollinaire
A la fois précurseur du surréalisme avec notamment les Mamelles de Tirésias (1917), et figure du symbolisme, Apollinaire fut l'ami de Pablo Picasso, fut soupçonné d'avoir volé la Joconde et a écrit un recueil intitulé Alcools. Qu'est-ce que vous voulez de plus ?

5. Fédor Dostoievski
Débauchés nihilistes, révolutionnaires épileptiques, femmes fatales et autres alcooliques habités, l'univers de Dostoievski est peuplé de personnages malades de tout ce qui les dépasse. Philosophique et mystique, son oeuvre a fait l'objet d'une nouvelle et superbe traduction d'André Markowicz plus fidèle à l'original que les adaptations éthérées auxquelles il fut condamné jusque là.

6. Victor Hugo
Poète laborieux, Victor Hugo est un génie du roman et même les dizaines d'heures de cours de français passées à suer dessus ne nous en ont pas dégoûté.

7. Balzac
Celui qui a donné son nom à la moitié des collèges français est mort dans l'indifférence. Sa description des moeurs journalistiques, littéraires et provinciaux restent d'une angoissante modernité.

8. André Gide
L'inventeur de l'Acte gratuit passa sa vie à tenter de résoudre les contradictions de sa morale et des aspirations libertaires. Moyennant quoi, il laisse une flopée de livres inégaux dont certains sont mauvais. Mais un homme dont on a dit à sa mort "La moralité publique y gagne beaucoup et la littérature n'y perd pas grand chose" (Claudel) ne peut pas être mauvais.

9. Rabelais
Humour, verve, humanisme éclairé, amour du savoir, ouverture au monde et à la vie, s'inscrivant pour écrire dans une tradition populaire, rebelle aux institutions et conscient de la force des fables, Rabelais a manié la langue pour la rendre vivante et libre, loin de toutes les églises. Qui souhaiterait d'autres gloires ?

10. Arthur Rimbaud
Libre penseur, athée, révolté, le poète au génie aussi précoce que bref reste la référence.

En savoir plus :