Alalettre
A+ A-

Intro   Biographie   Œuvres   Liens

Umberto Eco

né en 1932

Umberto Eco est né en 1932 à Alessandria, dans le Nord de l'Italie.

Après des études universitaires de philosophie,- il soutient, à Turin, en 1954, une thèse sur l'esthétique chez Thomas d'Aquin, Il problema estetico in San Tommaso , puis mène une double carrière d'universitaire et de journaliste.

Comme journaliste, il collabore successivement à la RAI ( jusqu'en 1959) et comme chroniqueur hebdomadaire à l'Expresso ( à partir de 1965).

Son expérience de la télévision italienne lui permet très tôt d'analyser la communication de masse et de nouvelles formes d'expression, comme les séries télévisées ou la variété. "Il y découvre le kitsch, les vedettes du petit écran et, plus généralement, certains aspects de la culture populaire". Il évoquera ces sujets dans La Guerre du faux (1985) et De Superman au surhomme (1978).

Ses études l'amèneront également à se pencher sur les genres considérés comme mineurs tels que le roman policier ou le roman-feuilleton. Il y "analyse les procédés et les structures, mais également sur certains phénomènes propres à la civilisation contemporaine, comme le football, le vedettariat, la mode ou le terrorisme".

En tant qu'universitaire, il travaille tout d'abord sur l'esthétique médiévale (Turin, 1953-1964 puis Milan, Faculté d'Architecture, 1964-1965), et la communication visuelle (Florence, 1966-1969). Il se spécialise ensuite en sémiotique (étude des signes, de la langue et de ses non-dits, des symboles , des attitudes et des limites de l'interprétation).

En 1971, il devient titulaire de la chaire de sémiotique de l'université de Bologne

Il a été "professeur invité" à la New York University en 1969-1970 et en 1976, à la Northwestern University en 1972, à Yale (en 1977, 1980, 1981) et à la Columbia University (1978, 1984).

Il a été titulaire de la chaire européenne du Collège de France pour l'année 1992-1993 et a également enseigné à l'École Normale Supérieure de la rue d'Ulm à Paris

Il est l'auteur de nombreux essais dont Pastiches et Postiches (1963), de Superman au surhomme (1978), La Guerre du faux (1985), Comment voyager avec un saumon, Kant et l'ornithorynque (1997), et de quatre romans : Le Nom de la Rose (1980), le Pendule de Foucault (1988), l'Ile du jour d'avant (1994) et Baudolino (2001) .


Achetez des livres à propos de « Umberto Eco » chez l'un de nos partenaires


Rechercher: