Alalettre
A+ A-

Intro   Biographie   Œuvres   Liens

Balzac (1799 - 1850)

«Shakespeare seul a enfanté une humanité aussi large et aussi vivante.» Emile Zola, 1881

Avec quatre-vingt onze romans et plus de deux mille personnages, dont certains devenus des légendes littéraires, comme le Père Goriot, Rastignac ou César Birotteau, Balzac a construit une œuvre, La Comédie Humaine, qui reconstitue un demi-siècle de notre histoire, de la Restauration à la Monarchie de Juillet, " embrassant toute une société dans son fourmillement humain, la multiplicité de ses lieux et de ses milieux, et l'enchevêtrement de ses détails matériels".

Ce qui impressionne chez Balzac, c'est son énergie et sa puissance de travail. Comme l'écrit Jean d'Ormesson, "  il n'y a pas dans les lettres françaises, d'image plus familière que celle de Balzac, installé en robe de chambre, une cafetière fumante devant lui, au cœur de la nuit, à sa table de travail. " Il arrivait à Balzac d'y passer jusqu'à dix huit heures d'affilée.

Puis il y a chez lui ce talent d'observation : ses descriptions d'une rue de Paris ou d'une ville de province, de vêtements, de mobiliers, ou d'habitats émanent d'un chroniqueur incroyablement attentif à tous les aspects du réel. Ce don d'observation, parfois il en joue : " j'ai été pourvu d'une grande puissance d'observation , écrit-il à Mme Hanska , parce que j'ai été jeté à travers toutes sortes de professions, involontairement …". En effet ses échecs dans l'imprimerie et ses déboires financiers ont lancé à ses trousses une horde d'huissiers intraitables. De ces expériences douloureuses, il fait bon usage pour camper des situations et des personnages plus vrais que nature.

A l'inverse, parfois il se défend d'user de ce talent d'observateur. On connaît sa fameuse réplique : " Comment voulez vous que j'ai le temps d'observer, j'ai à peine celui d'écrire ? " Car Balzac ne se contente pas de décrire la réalité, il y a chez lui l'intuition de l'alchimiste qui cherche au delà des limites de sa propre expérience : " j'enveloppe alors le monde par ma pensée, je le pétris, je le façonne, je le pénètre, je le comprends".

Balzac laissera une œuvre inachevée : La Comédie humaine comprend quarante-six romans à l'état de projet. Epuisé, à bout de forces, l'auteur de Splendeurs et Misères des Courtisanes meurt à cinquante et un ans, après avoir réalisé son rêve : épouser la comtesse Hanska . Selon la légende, lorsqu'il s'éteint, en 1850, son dernier mot fut pour appeler à son secours Bianchon, le médecin qu’il avait créé dans la Comédie humaine : l'œuvre, gigantesque, se confondait avec la réalité .

Rastignac ou les ambitieux, la série de France 2


Achetez des livres à propos de « balzac » chez l'un de nos partenaires


Rechercher: