Alalettre
A+ A-

Intro   Biographie   Œuvres   Liens

L’herbe bleue,  journal d’une jeune fille de quinze ans

Résumé de l’herbe bleue, journal d’une jeune fille de quinze ans  (Anonyme)

L'Herbe bleue est le journal intime d'une jeune fille de quinze ans qui va sombrer dans la drogue.

«   Hier je me croyais la personne la plus heureuse de la terre, de toute la galaxie, de toute la création. Etait-ce seulement hier ou bien à des millions d’années-lumière ? Je pensais que l’herbe n’avait jamais eu d’odeur aussi verte, que le ciel n’avait jamais été aussi haut … »

Dés les premières lignes de ce journal, on pénètre dans l'intimité et les sentiments de cette jeune fille complexée et fragile qui semble pourtant avoir une vie de famille agréable. Elle confie ses joies et ses peines à son journal comme à un véritable confident. En mal de vivre et sans amis, elle se rend à une soirée délirante qui va bouleverser son existence. L’un des organisateurs de la soirée annonce un nouveau jeu : « ce soir nous allons jouer au furet, tu sais : il court , il court le furet ». Quelqu'un met de la drogue dans des verres, ils sont distribués et on ne sait pas qui va le boire. Elle y goûte, et brusquement tout bascule. Les couleurs se mélangent, elle rit, elle a chaud, elle plane « je me suis sentie toute drôle , comme s’il y avait une tempête en moi » ... S'apercevant avec horreur de ce qu'elle vient de faire, elle décide de ne plus jamais en reprendre. Malheureusement, elle ne parviendra pas à tenir son engagement.  Elle en reprendra, découvrira de nouvelles sensations, en revendra et fuguera.  Quand elle revient chez elle, ses parents l'emmènent dans un centre psychiatrique et de désintoxication.

Ce journal  décrit le monde isolé et désespéré des jeunes toxicomanes. Non pas de l’extérieur :  cette descente aux enfers est  vécue de l’intérieur par une adolescente qui lutte en vain. Le journal donne un aperçu réel de la spirale incontrôlable  dans laquelle elle se trouve : un parcours sans issue, où de vraies rechutes succèdent à de faux espoirs

« Triste et poignant, ce journal nous retrace la descente aux enfers d'une génération entière face à laquelle les adultes sont impuissants. Style simple et parlé qui restitue authentiquement l'univers intérieur de l'adolescente ».

 À la fin du journal, un épilogue : « L’auteur de ce journal est morte trois semaines après avoir pris la décision de ne plus en tenir un. Ses parents sont rentrés un soir du cinéma et l’ont trouvée morte. Ils ont appelé la police , une ambulance, mais il n’y avait plus rien à faire. Etait-ce une dose trop forte ? Accidentelle ? Préméditée ? Personne ne le sait et cela n’a que peu d’importance , dans le fond. Ce qui importe , c’est que cette enfant est morte.
Et qu’elle n’est qu’une des cinquante mille victimes de la drogue qui succombèrent cette année-là.
 »  

Source bibliographique

L’herbe bleue, journal d’une jeune fille de quinze ans (Anonyme), traduit de l'américain par France Marie Watkins , Edition Pocket
Titre Original Go Ask Alice


Achetez des livres à propos de « herbe bleue » chez l'un de nos partenaires


Rechercher: