Alalettre
A+ A-


Revue de presse

Le Grand Oral de l'ENA

Le Drôle d'oral des énarques

"Alors qu'on fête les 50 ans de l'Ecole nationale d'Administration, une vingtaine d'anciens élèves, devenus PDG, hauts fonctionnaires ou députés, racontent dans un livre le fameux « grand oral » qu'ils ont subi pour être admis. « Autour du grand oral, estime l'auteur, Guy Jacquemelle, gravitent légendes et rumeurs. » Comme celle-ci, prêtée à Françoise Chandernagor, devenue auteur à succès. « Quelle différence faites-vous entre un amant et un mari ? », lui a demandé le jury. L'effrontée aurait répondu (mais elle s'en défend) : « C'est le jour et la nuit. » Le livre fourmille d'anecdotes. Alain Minc, obsédé par les records, s'y compare à Carl Lewis. Le romancier Marc Lambron se souvient que « le président du jury dormait » et Jacques Attali se rappelle qu'il « en savait dix fois plus que le jury ». Son jugement sur l'école est sans nuance : « Scolarité inexistante, cours nuls, informatique bidon, profs très mauvais. » Jean-Yves Haberer confirme : « Je n'ai pas appris grand-chose à l'ENA. » C'est pourtant là, dit-on, que se forme l'élite de la nation..."
« Le Grand Oral de l'ENA », par Guy Jacquemelle, les Editions du Mécène, 98 francs.

Le Nouvel Observateur - Octobre 1995