Alalettre
A+ A-

Intro   Biographie   Œuvres   Liens

Principales oeuvres

 

Satires (1666-1668)

Épîtres (1669-1695)

Art poétique (1674)

 

 

L'Art poétique

Avant donc que d'écrire, apprenez à penser (Chant I)

Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement,
Et les mots pour le dire arrivent aisément. (Chant I)

Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse, et le repolissez,
Ajoutez quelquefois, et souvent effacez. (Chant I)

Un sot trouve toujours un plus sot qui l'admire. (Chant I)

La rime est une esclave, et ne doit qu'obéir. (Chant I)

Heureux qui, dans ses vers, sait d'une voix légère
Passer du grave au doux, du plaisant au sévère! (Chant I)

Ronsard, qui le suivit par une autre méthode,
Réglant tout, brouilla tout, fit un art à sa mode,
Et toutefois longtemps eut un heureux destin.
Mais sa muse, en françois parlant grec et latin,
Vit dans l'âge suivant, par un retour grotesque,
Tomber de ses grands mots le faste pédantesque. (Chant I)

Il n'est point de serpent ni de monstre odieux,
Qui par l'art imité ne puisse plaire aux yeux,
D'un pinceau délicat l'artifice agréable
Du plus affreux objet fait un objet aimable. (Chant III)

Soyez plutôt maçon, si c'est votre talent. (Chant IV)

 

Satires

En vain contre le Cid un ministre se ligue,
Tout Paris pour Chimène a les yeux de Rodrigue. (Satire IX)


Achetez des livres à propos de « Nicolas Boileau » chez l'un de nos partenaires


Rechercher: