Alalettre
A+ A-

Intro   Biographie   Œuvres   Liens

Boris Vian (1920-1959)

homevian.jpg (30964 octets)
Portrait de Boris Vian

Il fut à la fois ingénieur, écrivain, musicien, chroniqueur de jazz, parolier et chanteur. Touche à tout de génie, Boris Vian a vécu en restant inconnu du grand public. Ce n'est qu'en 1962, trois ans après sa mort, que son œuvre rencontre ses lecteurs. C'est d'abord son recueil de nouvelles Je voudrais pas crever, puis L'Herbe rouge, l'Arrache-cœur et l'Ecume des jours qui connaissent des succès de plus en plus importants. Son refus du réalisme, son esprit ludique, sa résistance aux règles en vigueur, son univers onirique font de lui un funambule entraînant le lecteur dans "une farandole de mots qui réveillent l'imaginaire" . Comme le note Michel Rybalka qui publia sur lui un essai en 1969, le succès de Vian excède le cas de la littérature pour acquérir une dimension sociologique. Par son esprit de révolte, son refus de la morale, ses tribunes au vitriol, Boris Vian incarne à jamais l'esprit libre ayant fait fi des contraintes pour prôner la libération de l'esprit. Il est mort à trente neuf ans.

Virginie Delisle






Achetez des livres à propos de « boris vian » chez l'un de nos partenaires


Rechercher: