Alalettre
A+ A-

Intro   Biographie   Œuvres   Liens

Biographie de Boris Vian (1920 - 1959)

1920 Naissance le 10 mars à Ville-d'Avray. Il est le second fils de Paul Vian et d'Yvonne Ravenez. Son père est libéral et plutôt anticonformiste .
1929 Son père , qui vivait jusqu'alors de ses rentes, est ruiné. Il est obligé de louer sa maison et de s'installer dans la maison de service.
1932 De santé fragile, Boris a cette année-là une angine infectieuse qui va lui causer une faiblesse cardiaque.
Il entre au lycée Hoche de Versailles. Elève brillant .
1935 Il est atteint de la fièvre typhoïde. Cette maladie accentue sa fragilité cardiaque
Il obtient le baccalauréat latin-grec à quinze ans.
1937 Il obtient le baccalauréat philosophie et mathématiques à dix-sept ans.
1939 Il réussit son concours d'entrée à l'Ecole Centrale
Sa maladie 'empêche d'être mobilisé
1941 Il rencontre Michelle Léglise dans une surprise-partie. Une grande complicité artistique les unit tous les deux : littérature, jazz , cinéma. Boris Vian et Michelle Léglise se marient le 3 juillet.
Il commence à écrire Cent sonnets
1942 Le 12 Avril, naissance de leur fils Patrick
Il rencontre Claude Abadie, polytechnicien et banquier et rentre dans son orchestre de jazz amateur
Le 26 juin il est diplômé Ingénieur de l'Ecole Centrale , et en Août il est embauché à l'AFNOR.
1943 Publication de Conte de fées à l'usage des moyennes personnes
1944 Boris Vian est très affecté par la mort de son père assassiné dans des conditions mystérieuses .
Il écrit ses premiers textes pour le magazine Jazz Hot
Première version de Vercoquin et le plancton
1945 Il signe son premier contrat chez Gallimard pour Vercoquin et le plancton , dans une version retravaillée
L'orchestre Abadie, dans lequel il joue de la trompette, triomphe au tournoi de jazz amateur de Bruxelles.
1946 Il écrit l'Ecume des jours
Sa collaboration au magazine Jazz Hot devient régulière
Queneau le présente à Jean-Paul Sartre. Boris Vian publie alors ses chroniques du menteur dans la revue Les temps modernes, la revue dirigée par Jean-Paul Sartre.
Mais du fait de la politisation de la revue voulue par Jean-Paul Sartre, Boris Vian mettra fin a cette collaboration en 1947
Il publie sous le pseudonyme de Vernon Sullivan, J'irai cracher sur vos tombes . Ce roman lui vaudra une plainte du cartel d'action sociale et morale. Il sera finalement poursuivi en justice et subira une condamnation éphémère
1947 Il abandonne le métier d'ingénieur pour se consacrer uniquement aux arts.
Il écrit des chroniques de Jazz dans Combat
Publication de l'Ecume des jours
1948 naissance de Carole, leur fille
Création de J'irai cracher sur vos tombes au théâtre Verlaine
Il commence l'Herbe rouge
1949 Publication du premier recueil de nouvelles.
Henri Pelletier lui commande un guide sur Saint-Germain des Près. Boris Vian en fera un pastiche de guide touristique
1950 Représentation de l'Equarissage pour tous qui vaut à Boris Vian la bienveillance des 'pataphysiciens
Il rencontre Ursula Kubler qu'il épousera en 1954
Publication de l'Herbe rouge
Publication de Elles se rendent pas compte (sous le pseudonyme de Vernon Sullivan)
1951 Il commence la rédaction du traité de civisme, qui restera inachevé
1952 Il divorce d'avec Michelle et entre au Collège de 'Pataphysique.
1953 Publication de l'Arrache-Cœur
Représentation de son opéra (Le Chevalier de neige).
1954 Il se remarie avec Ursula Kübler.
1955 Il devient directeur artistique chez Philips et commence à jeter les bases du catalogue Jazz de la maison de disques.
1958 Il collabore au Canard enchaîné
1959 Il tourne dans Les liaisons dangereuses de Vadim
Il est nommé directeur artistique chez Barclay
Il meurt le 23 juin à 39 ans pendant la projection du film J'irai cracher sur vos tombes au cinéma Marboeuf. Il avait toujours dit qu'il n'aurait jamais 40 ans.

Achetez des livres à propos de « boris vian » chez l'un de nos partenaires


Rechercher: