Alalettre
A+ A-

Intro   Biographie   Œuvres   Liens

Biographie d'Antoine de Saint-Exupéry (1900-1944)

1900 Antoine de Saint-Exupéry naît le 29 juin à Lyon, 8 rue du Peyrat (rue Alphonse Fochier).
Il est le troisième d'une famille de cinq enfants. Ses parents sont le Comte Jean-Marie de Saint-Exupéry et Marie Boyer de Fonscolombe. Il a deux sœurs aînées : Marie-Madeleine (1898) et Simone (1899).
1903 Naissance de son frère François.
1904 Naissance de sa sœur Gabrielle.
Mort de son père. Antoine de Saint-Exupéry sera très proche de sa mère. Il est influencé par sa sensibilité et sa culture et il entretiendra avec elle, toute sa vie, une volumineuse correspondance.
1905 Jusqu'à l'âge de dix ans, Antoine de Saint-Exupéry passe son enfance entre le château de la Môle (Var), propriété de sa grand-mère maternelle et le château de Saint Maurice de Remens (Ain), propriété de l'une de ses tantes.
1909 Sa famille s'installe au Mans, région d'origine de son père.
Il suit alors ses études au Collège Notre Dame de Sainte-Croix. C'est un élève mi-rêveur, mi-dissipé. La discipline y est stricte et Antoine de Saint-Exupéry est souvent puni pour sa nonchalance ou son désordre.
1910 Sa maman retourne à Saint-Maurice-de-Remens, laissant Antoine et François aux soins de leurs tantes Anaïs et Marguerite.
L'ambiance au Collège Notre Dame de Sainte-Croix reste morose.
1912 Antoine de Saint-Exupéry passe les grandes vacances à Saint-Maurice-de-Remens . Il est fasciné par l'aérodrome d'Ambérieu, situé à quelques kilomètres de là. Antoine s'y rend à vélo et y reste des heures à interroger les mécaniciens sur le fonctionnement des avions. Un jour, il s'adresse au pilote Gabriel Salvez en prétendant que sa mère l'a autorisé à prendre le baptême de l'air. il fait donc son baptême de l'air sur un monoplan W, avion fabriqué à Villeurbanne dans l'atelier de Pierre et Gabriel Wroblewski. C'est le jeune Gabriel Wroblewski, lui-même, qui aurait piloté l'avion.
Cette expérience émeut Antoine de Saint-Exupéry . Sa passion pour les avions ne le quittera plus.
A l'automne, il rentre en classe de 4ème.
1914 En juin, il obtient, lors de la distribution des prix , le prix de narration pour l'une de ses rédactions.
Pendant la première guerre mondiale, sa mère, est nommée infirmière-chef de l'hôpital installé dans la gare d'Ambérieu. Elle fait venir ses enfants prés d'elle et les inscrit, en octobre, au Collège Notre Dame de Montgré.
1915 En février, Antoine et son frère François reviennent à Sainte-Croix, au Mans, mais, sa santé fragile le force à rentrer chez lui avant la fin de l'année scolaire.
Aprés les vacances d'été, les deux frères font leur rentrée à Fribourg, en Suisse dans un collège tenu par les marianistes.
1917 Antoine de Saint-Exupéry obtient son baccalauréat.
La fin de ses études à la villa Saint-Jean est attristée par la maladie de son frère François (rhumatismes articulaires aggravés de complications cardiaques). François meurt fin juillet.
Antoine de Saint-Exupéry entre au Lycée Saint-Louis, pour préparer le concours d'entrée de l'Ecole Navale.
1918 Au printemps les élèves du Lycée Saint-Louis sont évacués vers le Lycée Lakanal.
Il fait la connaissance de Louise de Vilmorin.
1919 En janvier, il suit toujours ses cours a Saint-Louis, mais il est en pension à l'Ecole Bossuet, chez les jésuites.
Ses résultats dans les branches scientifiques sont très bons, mais ceux des branches littéraires insuffisants : il n'est pas accepté. Il commence alors l'Ecole des Beaux-Arts dans la section architecture. Pendants quinze mois, il va suivre les cours de l'Ecole des Beaux Arts comme auditeur libre.
1920 Antoine, qui doit faire face aux faibles ressources financières de sa mère, bénéficie de l'hospitalité de sa cousine Yvonne de Lestrange.
Il accepte également plusieurs petits boulots pour gagner quelque argent de poche : avec son ami Henry de Ségogne, il sera notamment figurant durant plusieurs semaines dans Quo Vadis, un opéra de Jean Noguès.
1921 Au printemps, Antoine effectue son service militaire à Strasbourg dans l'armée de l'air. Il est d'abord affecté à l'atelier de réparation; il rêve toujours de devenir pilote. Ayant réalisé des économies pour prendre des leçons, il effectue ses premiers vols en double commande. Puis après vingt heures d'entraînement il monte seul à bord d'un avion . Lors de l'un de ces vols en solitaire, il réussit à se poser de justesse, alors que l'appareil est en flammes. Ce grave incident permet de révéler son sang froid et sa maîtrise.
Après trois mois, il rejoint le 37ème Régiment d'Aviation de Chasse, à Casablanca au Maroc. C'est là qu'il obtient son brevet civil.
1922 En janvier, il est à Istres comme élève officier de réserve.
il est reçu pilote militaire et promu caporal.
En octobre, il est promu sous-lieutenent de réserve, et il choisit son affectation au 34ème Régiment d'Aviation, au Bourget.
1923 Il se fiance à Louise de Vilmorin.
Au printemps, il a son premier accident d'avion au Bourget : fracture du crâne.
Après ce grave accident , il est démobilisé.
Saint-Exupéry envisage toujours pourtant d'entrer dans l'armée de l'air, comme l'y encourage le général Barés. Mais la famille de sa fiancée s'y oppose.
Commence pour lui une longue période d'ennui : Il se retrouve dans un bureau comme contrôleur de fabrication au Comptoir de Tuilerie, une filiale de la Société Générale d'Entreprise.
En septembre, rupture des fiançailles avec Louise de Vilmorin.
1924 Saint-Exupéry travaille dans l'Allier et la Creuse comme représentant de l'Usine Saurer qui fabrique des camions (il n'en vendra qu'un seul en une année et demie)
C'est une époque assez triste pour Saint-Exupéry, qui se console en volant aussi souvent que possible.
1925 Saint-Exupéry rencontre Jean Prévost chez sa cousine Yvonne de Lestrange (c'est chez elle qu'il aura l'occasion de rencontrer plusieurs écrivains) . Jean Prévost est secrétaire de rédaction dans la revue Le Navire d'Argent.
1926 En avril, il publie une de ses nouvelles, L'Aviateur, dans la revue Le Navire d'Argent.
Il quitte la maison Saurer pour un poste de moniteur à la Compagnie Aérienne Française.
En juin, Saint-Exupéry perd sa soeur aînée, Marie-Madeleine, frappée de tuberculose.
En octobre, l'abbé Sudour, son ancien directeur de l'Ecole Bossuet avec lequel il entretenait des relations d'amitié, le présente à Beppo de Massimi, Directeur Général de la Compagnie d'Aviation Latécoère. Cette compagnie assure le transport du courrier entre Toulouse et Dakar. Beppo de Massimi l'engage comme pilote.
Comme tous les pilotes de la compagnie, Saint-Exupéry va d'abord passer quelques mois dans les ateliers avant de se voir confier un avion. Puis il assurera la ligne Toulouse Casablanca , et ensuite la ligne Casablanca Dakar.
1927 En octobre, Saint-Exupéry est nommé chef d'escale de Cap Juby, dans le sud marocain. C'est dans ces régions d'Afrique du Nord qu'il fait la connaissance d'autres aviateurs pionniers, comme Guillaumet ou Mermoz qui deviendront ses amis.
1928 En tant que chef d'escale de Cap Juby Saint-Exupéry est chargé d'aller sauver les pilotes tombés en panne dans le désert ou encore aux mains des Maures. Il passe ses nuits à écrire Courrier Sud.
1929 Saint-Exupéry rentre en France et présente le manuscrit de Courrier Sud à l'éditeur Gaston Gallimard. Celui-ci accepte son manuscrit et lui propose un contrat d'édition pour d'autres romans.
Quelques mois plus tard , en compagnie de Mermoz et Guillaumet, Saint-Exupéry part pour l'Amérique du Sud afin d'y étudier la possibilité de créer de nouvelles lignes aériennes. En octobre, Saint Exupéry arrive à Buenos-Aires et est nommé Directeur de Aeropostal Argentina. Il crée la ligne qui relie l'Argentine à la Patagonie (Buenos-Aires à Punta Arenas).
Saint-Exupéry commence à écrire Vol de Nuit.
Publication de Courrier Sud.
1930 Le 7 avril, Saint-Exupéry est nommé chevalier de la Légion d'honneur au titre de l'aéronautique civile, pour les exploits qu'il a réalisés à Cap Juby
En juin, Guillaumet est pris dans une tempête de neige lors de sa vingt-deuxième traversée des Andes. Saint-Exupéry effectue des recherches pendant cinq jours en vain. Guillaumet sera finalement retrouvé vivant une semaine après son accident.
Benjamin Crémieux, qui donne une série de conférences en Amérique du Sud, le présente a Consuelo Suncin, veuve d'un journaliste. Elle s'embarquera pour la France peu après, et il la rejoindra lors d'un congé de deux mois au début de l'année 1931.
1931 En janvier, il rentre à Paris.
En mars, il épouse Consuelo Suncin.
Le 31 mars, l'Aeropostale est en liquidation judiciaire. Le directeur démissionne, Didier Daurat abandonne son poste de directeur d'exploitation, et Saint-Exupéry, par solidarité envers Daurat, renonce à retourner en Amérique du Sud.
De mai à décembre, Saint-Exupéry est pilote sur des vols de nuit entre Casablanca et Port Etienne.
En décembre, Vol de Nuit, préfacé par André Gide, obtient le prix Fémina. Ce roman aura un immense succès.
Saint-Exupéry a des problèmes financiers. La parution de son roman les allège momentanément mais ne les résout pas totalement.
1932 Saint-Exupéry passe le brevet d'hydravion et assure la liaison Marseille-Alger
1933 En 1933, toutes les compagnies d'aviation se regroupent au sein d'une même compagnie : Air France. Des ingénieurs hostiles à Daurat et à ses amis empêchent Saint-Exupéry d'y entrer. Il devient pilote d'essai dans la Société de Constructions Latécoère .
Il est victime d'un nouvel accident (hydravion) à Saint-Raphaël .
1934 En avril, il parvient à entrer chez Air-France : il est chargé de réaliser des voyages d'études et des conférences. Son salaire élevé lui permet d'en finir avec ses problèmes financiers.
En juillet, aller et retour Marseille-Saïgon.
1935 Saint-Exupéry donne des conférences en Méditerranée avec Conty, organisateur du voyage, et Prévot, mécanicien : Escales à Casablanca, Alger, Tunis, Tripoli, Benghazi, Le Caire, Alexandrie, Damas, Beyrouth, Istambul et Athènes.
En décembre Saint-Exupéry essaye de battre le record de Paris-Saïgon. Il décolle le 29 décembre à 23 heures. Quatre heures plus tard, son avion s'écrase dans le désert de Lybie. On ne le retrouvera que le premier janvier, à 18 heures.
1936 De retour à Paris, il publie le récit de son aventure dans L'Intransigeant, puis il enregistre, pour la radio, Atterrissage forcé dans le désert.
Durant l'été Saint-Exupéry est envoyé par le journal L'Intransigeant en Espagne pour faire un reportage sur la guerre civile qui s'y déroule.
En décembre, Mermoz, qui avait acquis une grande renommée avec ses exploits aéronautiques, disparaît en mer alors qu'il effectue la traversée Dakar-Natal (Amérique du Sud).
Saint-Exupéry va lui consacrer une série d'articles, dans la presse, et de reportages, à la radio.
1937 Saint-Exupéry étudie la possibilité, pour Air France, d'établir la ligne Casablanca - Tombouctou - Bamako - Dakar - Casablanca.
Il retourne En Espagne , envoyé cette fois par Paris-Soir. Il se rend aussi en Allemagne, où il constate les effets de la montée du nazisme.
1938 En janvier, départ pour New-York.
Il tente un raid de New-York à la Terre-de-Feu, mais son avion s'écrase au Guatemala. Il reste 5 jours dans le coma, et souffre , entre autres, de sept fractures du crâne. La convalescence qui s'ensuit lui permet d'avancer dans la rédaction du manuscrit de Terre des Hommes, qui paraît en 1939
Il rentre le 28 mars à New-York où il passe de longs mois de convalescence dans la demeure du Général Donovan.
Revenu en France, il séjourne à Agay, puis en Suisse.
1939 Saint-Exupéry est promu Officier de la Légion d'Honneur.
Parution, en février, de Terre des Hommes . Il obtient en décembre le Grand Prix du Roman de l'Académie française.
Sous le nom anglais de Wind, Sand ans Stars, ce roman obtient le National Book Award
Il effectue un second voyage en Allemagne; à Berlin, on lui fait visiter des Ecoles militaires. Ecœuré de tout ce dont il est témoin Saint-Exupéry refuse une invitation de Goering et rentre précipitamment à Paris.
En août, il séjourne à New-York et, le 26, il rentre au Havre.
Le 2 septembre, c'est la déclaration de guerre.
Le 4 septembre, il est convoqué à Toulouse et devient moniteur de pilotes. Il est déclaré inapte aux missions de guerre, à cause de son mauvais état général dû à ses nombreux accidents.
Le 3 novembre, on l'affecte au groupe de grande reconnaissance 2/33, établi d'abord en France, puis déplacé à Alger.
Durant ce premier hiver de la seconde guerre mondiale, il commence à écrire Le Petit Prince
1940 Saint-Exupéry réalise plusieurs missions : vols de reconnaissance au-dessus de l'Allemagne et sur Arras qui lui vaudront une citation et la Croix de Guerre.
Le 9 juin, dernière mission de guerre.
Démobilisé en août 1940, Saint-Exupéry décide de retourner aux Etats-Unis en passant par Lisbonne, mais les Espagnols lui interdisent de traverser leur territoire à cause des articles qu'il avait écrit pendant la guerre civile.
Le 16 novembre, il parvient à se rendre à Lisbonne ou il embarque pour New York. Il fait la traversée en compagnie du cinéaste Jean Renoir.
Le 27 novembre, Guillaumet est abattu en Méditerranée.
1941 Saint-Exupéry réside à New-York puis en Californie. il y commence Pilote de Guerre .
1942 Le 20 février parait Pilote de Guerre (Edition américaine Flight To Arras). Ce roman sera best-seller aux Etats-Unis pendant six mois.
En mai, il voyage au Canada où il donne plusieurs conférences.
En novembre, il publie dans le New York Times Magazine et dans Le Canada de Montréal : An open Letter To Frenchmen Everywhere.
1943 En février, il publie : Lettre à un Otage (qui était à la base une lettre adressée à Léon Werth).
Le 6 avril parait Le Petit Prince
Pilote de Guerre est interdit en France par les Allemands.
Le 15 mars, il reçoit sa feuille d'embarquement pour l'Afrique du Nord .
Il remplit une première mission, puis les autorités américaines profitent d'un petit incident lors de sa deuxième mission pour lui rappeler que la limite d'âge est de trente-cinq ans et le mettre en réserve.
1944 A force d'insistance pour reprendre du service, il obtient d'être réintégré dans le groupe 2/33 qui se trouve maintenant en Corse, à condition de ne pas accomplir plus de cinq missions.
Il écrit sa Lettre à un Américain
Le 14 juin, il effectue une première mission, puis malgré les limites qu'on lui a fixées, enchaîne les mission les unes à la suite des autres.
Ses chefs veulent essayer de le "protéger" en lui confiant le secret du débarquement, mais il part pour une neuvième mission un jour avant d'être mis au courant.
Le 31 juillet, il s'envole pour une mission de reconnaissance sur Grenoble et Annecy: Il décolle à 8 H 45 et dispose de 6 heures d'autonomie d'essence.
A 14 h.45, il n'est toujours pas rentré ... On présume que son avion a été abattu, mais on ne l'a jamais retrouvé.

Achetez des livres à propos de « saint exupery » chez l'un de nos partenaires


Rechercher: