Alalettre
A+ A-

Intro   Biographie   Œuvres   Liens

Le jeu de l'Amour et du Hasard de Marivaux

Résumé de la pièce : Le jeu de l'Amour et du Hasard

Acte I

M. Orgon, désire marier sa fille Silvia à Dorante, le fils d'un de ses vieux amis. Silvia évoque ce mariage avec Lisette, sa femme de chambre, et lui confie les craintes qu'elle a d'épouser ce jeune homme qu'elle ne connaît pas. Orgon, en père libéral, accepte que sa fille change de rôle avec Lisette, afin qu'elle puisse ainsi mieux observer son futur mari. Silvia et Lisette échangent donc leurs vêtements et leurs identités

M. Orgon amusé , indique à son fils Mario, que Dorante a eu la même idée et qu'il va se présenter chez eux déguisé en serviteur. Dorante s'est rebaptisé Bourguignon, tandis que son valet, Arlequin, se fait passer pour Dorante.

Monsieur Orgon et son fils, Mario, qui seuls connaissent le stratagème des quatre jeunes gens, se taisent et décident de laisser ses chances au jeu de l’amour et du hasard .

Silvia, bien décidée à sonder son futur prétendant, est rapidement troublée par Bourguignon. Elle trouve que ce valet a une belle prestance et beaucoup de distinction. De même le jeune noble est impressionné par le charme et par la noblesse de caractère de celle qu'il croit être une domestique.

Acte II

Les entrevues entre maîtres et valets déguisés sont autant de quiproquos. Silvia et Dorante s’étonnent d’être sensibles aux charmes de personnes de rang social inférieur. De leur côté Lisette et Arlequin profitent de leur nouveau statut pour séduire celui ou celle qu’ils prennent pour un maître ou une maîtresse. Lisette avoue même à Orgon, le père de Silvia, qu'Arlequin qu'elle prend pour Dorante, n'est pas insensible à ses avances. Avec beaucoup d'esprit, Orgon autorise Lisette à se faire aimer d'Arlequin. Ce jeu de rôles ne serait qu'un simple divertissement s'il ne touchait les protagonistes dans leur amour propre. Silvia et Dorante sont en effet troublés d'éprouver un tendre attachement pour des valets. En plus lorsque Silvia réalise que sa servante gagne les faveurs d'Arlequin/Dorante, elle se sent atteinte dans sa fierté.

Lorsque Silvia apprend enfin de Dorante, qui n'en peut plus, sa véritable identité, elle éprouve un vif soulagement. Triomphante, elle décide toutefois, de ne pas se dévoiler, et de poursuivre le jeu à sa guise.

Acte III

Silvia, son père et son frère vont maintenant agir tous les trois de concert. Dorante , lui est perturbé. Il autorise son valet à épouser celle qu'il croit encore être Silvia. La vraie Silvia, elle, profite de la situation pour essayer d'obtenir de Dorante la preuve de son amour. Elle voudrait qu'il aille jusqu'à  demander en mariage celle qu’il croit encore être une femme de chambre. Aidée de son frère Mario qui excite la jalousie de Dorante, Silvia triomphe finalement de celui-ci. Jaloux, désespéré, il est prêt à s'enfuir. C'est ce qui pousse Silvia à lui avouer enfin son amour et sa véritable identité. Après les jeux de masques et du hasard, tout rentre dans l'ordre : Arlequin et Lisette, démasqués se jurent, malgré leur désillusion, un amour éternel. Tout se termine dans la joie par une dernière pitrerie d'Arlequin.

Source bibliographique

Le Jeu de l'amour et du hasard, Marivaux, Claude Eterstein, Editions Hatier
Le Jeu de l'amour et du hasard, Marivaux, Philippe Koeppel, Balises, Editions Nathan


Achetez des livres à propos de « marivaux jeu amour hasard » chez l'un de nos partenaires


Rechercher: