Alalettre
A+ A-

Intro   Biographie   Œuvres   Liens

Jean Lorrain (1855-1906)

" C'est une sorte de grand barbare, un barbare authentique, installé dans l’Urbs boulevardière, où il apporte et prodigue depuis vingt ans ses instincts de sang et de volupté. " Henry BATAILLE

" Jean Lorrain sort de l’oubli comme un monstre pêché dans les profondeurs pour prendre place à côté de Wilde, de D’Annunzio, de Sarah Bernhardt et de Gustave Moreau, à côté de tous ceux qui ont eu le culte de la Beauté, qui en ont parfois vécu cyniquement, mais qui, finalement, sont morts pour elle. " Philippe JULLIAN, Jean Lorrain ou le Satiricon 1900.

 

Jean Lorrain est né à Fécamp le 9 août 1855 sous le nom de Paul Duval. Après des études chez les Dominicains et le service militaire, il s’installe à Paris où il devient journaliste. Il acquiert sa renommée grâce aux premiers articles qu’il livre au Chat Noir et au Décadent, avant de devenir un chroniqueur mondain et souvent cruel dans des revues à la mode telles que L’Écho de Paris. A la fois poète, romancier, conteur fantastique, chroniqueur, il est l’auteur d’une œuvre sulfureuse représentative de l’esprit " fin de siècle ". Dandy homosexuel, esthète abusant de toutes sortes de stupéfiants, Jean Lorrain est surtout connu pour ses excentricités et ses fréquentations. Son œuvre placée sous le signe de l’exploration des vices et de tous les milieux compte entre autres des romans comme Monsieur de Bougrelon (1897), Monsieur de Phocas (1901) ou La Maison Philibert (1904) qui a pour cadre une maison close ; des recueils de nouvelles Histoires de masques (1900), Princesses d’ivoire et d’ivresse (1902) ; des recueils de poèmes Le Sang des Dieux (1882) et de nombreuses chroniques journalistiques. Jean Lorrain est mort à Paris le 30 juin 1906.

Noëlle Benhamou

Bibliographie

A lire les études suivantes :

Thibaut d'Anthonay, Jean Lorrain, barbare et esthète, Paris : Plon, 1991.

Philippe Jullian, Jean Lorrain ou le Satiricon 1900, Paris : Fayard, 1974.

Pierre Kyria, Jean Lorrain, Paris : Seghers, 1973.


Achetez des livres à propos de « Jean Lorrain » chez l'un de nos partenaires


Rechercher: