Alalettre
A+ A-

Intro   Biographie   Œuvres   Liens

Khalil Gibran (1883-1931)

"C'est un arabe qui parle en anglais, un libanais de la montagne qui, inventant son chemin dans l'exil, trouve la liberté et se découvre une passion sans modération pour son pays . C'est un lecteur de la Bible qui parle comme un soufi, un chrétien qui chérit la gloire de l'Islam, un amateur de femmes mûres qui cherche sur le miroir de son oeuvre la pureté de son âme".

Daniel Rondeau - L'Express

28 Novembre 2002

Notice Biographique

Khalil Gibran est né en 1883 et mort en 1931; il découvre après un voyage à Boston la littérature et les arts. En 1902 et 1903, il perd beaucoup d’êtres chers, pourtant son talent artistique s’affirme. Il peint et écrit. Protégé de Mary Haskell, il engage une correspondance que seul la mort arrêtera. Il se fait déjà, en 1905, l’avocat des écrivains qui rompent avec la tradition écrite arabe. En 1908, il publie les « Esprits rebelles » que l’Eglise maronite juge hérétique.

Gibran décide de venir à Paris pour étudier les beaux-arts.. Il s’installe définitivement à Boston d’où il débute une correspondance avec l’écrivain libanaise May Ziyada qui vit en Egypte. Gibran fonde avec d’autres écrivains arabes le Cénacle destiné à secoué la « langue » et de traduire tous les auteurs qui le méritent.

En 1923, il publie LE livre qui le fera connaître du monde entier : « Le prophète»

Il meurt le 10 avril 1931 après avoir écrit des poèmes et des méditations qui ont eu une énorme résonnance en occident et en orient. Ces textes empreints de symboles et de spiritualité amèneront le lecteur vers ses profondeurs et la sagesse. Il dit de lui même : « Je suis venu afin de vivre dans la gloire de l’Amour et dans la lumière de la Beauté, qui sont les reflets de Dieu. Sur cette terre je vis, et personne ne peut me chasser des sphères de la Vie. Car, à travers mon mot chargé de vie, je continuerai d’exister, même dans la Mort. »

Joel Kerdraon

Les œuvres préférées de Joel Kerdraon

Nymphes des vallées, l’Errant, Esprits Rebelles, les Ailes brisées, Le Fou, Iram aux colonnes, Le Jardin du Prophète, Jésus, fils de l’homme, Le livre des Processions, Le Précurseur, Le Prophète ( Géant !!!)

Le Sable et l’Ecume (livres d’aphorismes très agréable à parcourir en tout sens)

Les Trésors de la Sagesse, La Voix ailée . Lettres à May Ziyada, rassemblées en un volume titré : lettres d’amours de Khalil Gibran ( très belles correspondances entre deux êtres qui ne se sont jamais rencontrés)

La Voix de l’éternelle sagesse Les secrets du cœur Rires et larmes

 

Extraits

Dans la nuit silencieuse, les cœurs te révèlent leurs secrets et à l’aube, les yeux s’ouvrent sous tes tendres caresses. Es-tu attentif aux sentiments des cœurs et aux visions des yeux ?

(La voix de l’éternelle sagesse).

Il est étrange que vous ayez pitié de celui qui marche lentement et non de celui dont l’esprit est lent,

Et de l’aveugle plutôt que de celui dont le cœur est atteint de cécité.

( Le sable et l’écume)

Le savoir fait germer tes propres graines, mais il ne saurait semer des graines en toi.

(Visions du prophète)

J’ai trouvé l’aveugle esclavage qui lie le présent des gens aux passés de leurs parents, et qui les poussent à céder à leurs traditions et à leurs coutumes en introduisant l’esprit ancien dans un corps neuf.

( Les secrets du cœur)


Achetez des livres à propos de « Khalil Gibran » chez l'un de nos partenaires


Rechercher: