Alalettre
A+ A-

Intro   Biographie   Œuvres   Liens

Jean Cocteau (1889-1963)

« Un Cocktail, des Cocteau »

Jean Cocteau

« Dramaturge et romancier, cinéaste et essayiste, peintre et scénariste , Cocteau fit de la poésie le dénominateur commun d'une ouvre abondante et protéiforme. Enfant terrible des lettres , il passa avec éclat d'un domaine de la création artistique à un autre, avec un brio qu'on lui envia et lui reprocha à la fois. Arbitre de la vie intellectuelle , artistique et mondaine de son temps , il reste paradoxalement mal connu , sa légende de touche-à-tout surdoué et de « Paganini du violon D'Ingres ayant peut-être masqué sa véritable stature ».Le Robert des Grands Ecrivains de langue française

« Chez Cocteau, il y avait par moments la grandeur ; une grandeur étrange , très près d'une sorte de pouvoir occulte. C'était un médium ». Marguerite Yourcenar, Les Yeux ouverts, 1980

« C'est sans nul doute avec Jean Cocteau que les termes : poète et poésie ont pris leur définition la plus précise. Doué de tous les moyens d'expression , il a réalisé le vou de Nietzsche qui rêvait que l'on fut « danseur dans la bataille » et que l'on tendît sur le monde un ciel bleu plus terrible que les nuages et les fumées des enchanteurs suspects ». André Fraigneau, Cocteau par lui-même, 1976

« Véritable lien entre le monde d'hier (Proust) et l'avant-garde ( autour de Picasso), entre les années Lumière et le cinéma de Godard, Cocteau avec un sens inné du rebondissement , c'est l'éternel retour. Un fil de fer qui court de Stravinsky à Genet, de Coco Chanel à Jean Marais, des anges du symbolisme à l'éloge de Johnny Hallyday, de 1889, année où l'on inaugure la Tour Eiffel, à 1963, l'assassinat de John Kennedy. «  Mondain et maudit » , méconnu à bien des égards, une véritable légende du siècle avec sa grandeur et ses ambiguïtés » François Baudot, Elle,  8 septembre 2003


Achetez des livres à propos de « Jean Cocteau » chez l'un de nos partenaires


Rechercher: