Alalettre
A+ A-


« Sentinelle de la Pluie » : le nouveau roman haletant de Tatiana de Rosnay

Ouvrir « Sentinelle de la Pluie » de Tatiana de Rosnay (comme la plupart de ses romans), c’est plonger dans une aventure d’où vous ne pouvez vous échapper ; c’est vibrer pour des personnages avec leurs faiblesses et leurs secrets cachés, malmenés ou magnifiés par des événements qui les dépassent et viennent malmener leur confort quotidien.

La famille Malegarde a rendez-vous à Paris pour fêter les 70 ans de Paul, le père, arboriste de réputation mondiale. Sa femme Lauren, prépare l'événement depuis de longs mois, et se fait une joie de réunir la famille pour l’événement.

 

 

Les deux enfants les ont rejoints dans la Ville Lumière : Tilia (tilleul en latin), l’ainée, qui vit maintenant à Londres, avec son second mari, un alcoolique mondain ; et Linden (tilleul en anglais), le fils cadet, un photographe de talent que le monde de la mode s’arrache et qui s’est installé aux Etats Unis, avec son compagnon Sacha.

Une pluie diluvienne s'abat sur Paris depuis plusieurs semaines et contrarie les retrouvailles. Linden, Tilia, Lauren et Paul sont à l’abri dans leur confortable hôtel, mais à l’extérieur, le niveau de la Seine ne cesse de monter et le célèbre Zouave du Pont de l’Alma risque d’être immergé. Des quartiers commencent à être inondés et les eaux usées à l'odeur nauséabonde remontent des égouts…

Le dîner d’anniversaire ne passe pas comme prévu et Linden doit affronter presque seul les tragédies qui se succèdent. Comment se protéger lorsque toutes les digues cèdent ? La famille Malegarde avait enseveli trop de secrets, et refoulé trop de traumas : face au péril, les sentiments eux aussi débordent. Parents et enfants devront s'avouer ce qu'ils ont longtemps caché.

On retrouve aussi avec grand plaisir dans « Sentinelle de la Pluie » les lieux qu’aime l’auteure (Paris, la Drome), des thèmes qui lui sont si chers (la lutte contre l’homophobie, le respect de la nature, la musique de David Bowie, la photographie …) et un rythme à couper le souffle

Ce devait être un weekend de fête pour la famille Malegarde, mais l’imagination et le talent de Tatiana de Rosnay en ont décidé autrement.

 

Tatiana de Rosnay - Photo Charlotte Jolly de Rosnay

Tatiana de Rosnay - Photo Charlotte Jolly de Rosnay

 


Pour en savoir plus :


Achetez des livres à propos de « Tatiana de Rosnay, Sentinelle de la Pluie » chez l'un de nos partenaires


Rechercher: