Alalettre
A+ A-

Le 2 avril 2009 Tatiana de Rosnay publie Boomerang (Editions Héloïse d'Ormesson) , son nouveau roman

Couverture de Boomerang de Tatiana de Rosnay

Résumé

Pour son quarantième anniversaire, Antoine offre à Mélanie, sa cadette, un week-end à Noirmoutier où, enfants, ils passaient leurs vacances. Soudain, sur la route du retour, c'est l'accident. « Ma sœur voulait me dire quelque chose... Tout est arrivé si vite », explique Antoine au chirurgien. Seul dans la salle d'attente, l'angoisse au ventre, il fait le bilan de son existence : sa femme l'a quitté, ses ados lui échappent, son métier d'architecte l'ennuie comme ses aventures d'un soir, et son père, vieillard tyrannique, lui empoisonne l'existence. Comment en est-il arrivé là ? Pourquoi ce manque de confiance ? Et surtout, que voulait lui révéler sa sœur ? Alors que Mélanie se remet, Antoine tente d'apprivoiser ce boomerang du passé qui revient empreint de vérité sur leur mère, morte il y 35 ans. Mais c'est sa rencontre avec une embaumeuse sexy, juchée sur une Harley Davidson, la sensuelle et fine Angèle, qui saura redonner un sens à sa vie.

Histoire d'un homme dont le monde vacille, Boomerang dose avec adresse suspense, comédie et émotion. Ce portrait d'un homme amoureux nous fait rire et nous serre le cœur.


Boomerang : L'amour à mort

Le temps d’un week-end, le passage du Gois, L’Hôtel Saint Pierre, la Plage des Dames font resurgir les souvenirs de cette époque insouciante, celle « des grandes vacances que l’on croit éternelles ». Dans la voiture qui les ramène à Paris, Mélanie s’apprête à lui confier un secret , et c’est l’accident.

Seul dans un hôpital près de Nantes, Antoine , l’angoisse au ventre, attend que Mélanie sorte du bloc opératoire. Il se regarde dans un miroir et le constat est amer : il lui faut vivre avec ses huit kilos en trop, le fantôme d’Astrid son ex-femme qu’il ne parvient pas à oublier , ses trois ados ou pré-ados enfermés dans leurs bulles, ses difficultés à communiquer avec son père, ses clients capricieux et son travail moins palpitant que dans ses rêves.

Et Mélanie, que voulait-elle lui dire ?

Dans les couloirs de cet hôpital, il croise une femme en uniforme bleu. « Vous êtes médecin ? » lui demande Antoine, elle sourit : «Non. Pas exactement». Elle est grande, brune, et «a des yeux étonnants, presque dorés».

Antoine la retrouve quelques heures plus tard. Elle se prénomme Angèle. «Elle porte un jean et un débardeur noirs » et possède une magnifique Harley. Elle exerce le fascinant métier de thanatopractrice : «Beaucoup d'hommes ont du mal avec mon boulot. Et toi, ça te dérange ? » lui demande-t-elle. Et de préciser «Toi tu retapes des bureaux, moi je retape la mort».

La Mort ? Elle est omniprésente dans Boomerang, elle se décline au passé, au présent ou au futur immédiat. Elle fauche au hasard des générations dans les maisons bourgeoises, sur les lignes de TGV ou dans les lycées. Elle oblige les survivants à composer avec des absences définitives et des questions qui resteront sans réponse .

C’est d’Angèle, mi-ange mi-démon, affolante amazone, que viendra la lumière : elle va kidnapper Antoine, magnifique quadra dont le moral est à marée basse pour lui offrir sur sa Harley une traversée du Passage du Gois qu’il n’oubliera pas.

Malgré la mort, les échecs et les traumatismes de l’enfance, Antoine et Angèle vont vivre sous la plume de Tatiana de Rosnay, la plus fragile, la plus sensuelle et la plus lumineuse des histoires d’amour.

Guy Jacquemelle

Pour en savoir plus :


Achetez des livres à propos de « tatiana de rosnay boomerang » chez l'un de nos partenaires


Rechercher: