Alalettre
A+ A-

Ruy Blas, un film réalisé par Jacques Weber d'après la pièce de Victor Hugo

Sur France 3 le 27 octobre 2002 à 17H00

Ruy Blas, le film de Jacques Weber avec Gérard Depardieu, Carole Bouquet, Jacques Weber, Xavier Gallais

Pour l’ouverture du théâtre de la Renaissance (8 Novembre 1838)  , dont il avait obtenu la direction avec Dumas, afin que le théâtre romantique puisse avoir son édifice, Hugo écrivit Ruy Blas, que beaucoup considèrent aujourd’hui comme son chef d‘œuvre. « Sa perfection dramatique, la clarté de ses enjeux et leur actualité permanente » ont fait de Ruy Blas la pièce la plus jouée du théâtre d'Hugo. Le charisme de Carole Bouquet et de Jean-Pierre Guerin (son producteur),  une distribution magique ( Carole Bouquet , Gérard Depardieu, Jacques Weber et un étonnant Xavier Gallais dans le rôle titre) et  une directrice de  programme enthousiaste (Perrine Fontaine)  , nous vaudront de découvrir dans les prochaines semaines sur France 3 , une superbe adaptation  de la pièce de Victor Hugo

Dona Maria de Neubourg, reine d’Espagne
Dona Maria de Neubourg, reine d’Espagne subit les rigueurs
d’un protocole qui la rendent chaque jour plus prisonnière

Don Salluste (Gérard Depardieu ), un grand d’Espagne condamné à l’exil par la reine (Carole Bouquet)  pour une affaire de mœurs utilise pour se venger de cette humiliation et  de sa disgrâce les services d’un de ses valets , Ruy Blas ( Xavier Gallais).

Ruy Blas est amoureux de la reine et Don Salluste connaît cette passion.  Avant de s’exiler , Salluste le fait entrer à la cour sous le nom de César de Bazan, son cousin déclassé (Jacques Weber) et lui ordonne en lui montrant la reine , de plaire à cette femme et de devenir son amant.  

Don Salluste
Don Salluste ordonne à Ruy Blas en lui montrant la reine,
 de devenir son amant

Candide, Ruy Blas est ébloui d’approcher enfin l’objet de son désir. Il prend son rôle au sérieux sans se rendre compte du danger qu’il fait courir à l’être aimé. Bientôt la reine lui donne le gouvernement de l’Espagne dont il entreprend d’arrêter la décadence.

Mais Salluste revient , rétablit son autorité sur son valet. Parviendra-t-il à s’en servir pour se venger de la reine ?

Guy Jacquemelle

Jean-Claude Carrière : Pour la première fois , le personnage principal est un homme du peuple  

"Ruy Blas  représente la première entrée en force du prolétariat dans la tragédie classique . Pour la première fois , le personnage principal est un homme du peuple . C’est quelque chose de magnifique dans l’histoire du théâtre. Avant lui, Hernani, Lucrèce Borgia, Cromwell… Tous sont des personnages de la noblesse , voire des rois ou des empereurs … Mais pas Ruy Blas, cet imposteur qui se fait passer pour un grand d’Espagne et qui attire l’amour de la reine".

Carole Bouquet : Les textes de théâtre doivent être dits, joués…

La reine

Carole Bouquet est une splendide Dona Maria de Neubourg, reine d’Espagne. Elle incarne cette épouse pure et délaissée de Charles II, celle qui subit l’absence du roi et des rigueurs d’un protocole qui la rendent chaque jour plus prisonnière. Elle apparaît dans une grâce hiératique et avance vers son destin d’un pas ferme mais tendu, encerclée par des duègnes qui lui imposent une loi sans échappatoire.

Avec ce rôle Carole Bouquet continue avec brio son travail de transmission d’œuvres du grand répertoire français (Elle avait été à l’origine de Bérenice diffusé sur Arte en 2001)

«  L’idée de départ était d’oublier les souvenirs de collège. J’aime bien faire des choses utiles . J’aime l’idée de transmettre et le mieux possible , parce que j’avais moi-même un souvenir à périr d’ennui de ces pièces à l’école et je n’ai pas envie que les jeunes soient dégoûtés de ces choses merveilleuses. Je voulais faire connaître ces textes d’une autre manière que la lecture scolaire. Les textes de théâtre doivent être dits, joués. Dans le film de Jacques Weber, on respecte les alexandrins. Dans ce travail , il se trouve que si l’on ne tient pas compte de l’écriture en vers , étrangement l’émotion ne passe pas. Il y a un travail sur les alexandrins qui fait partie du récit et de l’émotion, sinon il ne reste que l’émotion et elle seule ne suffit pas ».

Xavier Gallais : J’ai essayé de montrer un personnage qui se réveille de son rêve

Xavier Gallais

Pour son premier rôle télévisé , Xavier Gallais affronte Gérard Depardieu , Carole Bouquet , Jacques Weber et il y est bouleversant. L’acteur qui a l’âge de son rôle, habitué de la scène, a longuement pensé son personnage. Il lui apporte une dimension nouvelle, remplie d’humanité et de passion contenue.

« J’ai essayé de montrer un personnage qui se réveille de son rêve et affronte une réalité sordide , entre autres le pillage du royaume par ses « ministres intègres ». Victor Hugo disait dans sa préface que Ruy Blas symbolise un monde en train de changer. Pour la première fois le peuple va se réveiller en politique et prendre le pouvoir. »

Jacques Weber : Des acteurs et une équipe magnifique

Jacques Weber

« J’ai eu le plaisir d’avoir une équipe magnifique sur tous les plans , avec des acteurs qui avaient un plaisir évident à jouer ce texte. J’avais rencontré Xavier Gallais , lors d’une édition pour Cyrano. C’est un comédien d’une sensibilité incroyable . Il fait vivre un Ruy Blas qui m’a épaté et ému à chaque instant. En l’installant au milieu de tous ces acteurs confirmés, j’ai voulu symboliser l’opposition qui existe dans l’œuvre d’Hugo entre un monde établi et un monde en révolution constante : un jeune cheval qui va se heurter à tous les puissants ! A un Gérard Depardieu en pleine forme, d’une gentillesse et d’une écoute exceptionnelles , qui avait vraiment envie que ce film se fasse . Le contraste de leurs jeux, de leurs caractères est d’une richesse sans limite.

Carole Bouquet incarne une reine d’anthologie. Un personnage qui est hors de la vie dès le début, qui sait au fond d’elle-même qu’elle est déjà morte , dans cette cour dont elle ne peut sortir. Son interprétation est bouleversante tant on sent qu’elle peut se briser à chaque instant… »


Achetez des livres à propos de « Victor Hugo - Ruy Blas » chez l'un de nos partenaires


Rechercher: