Alalettre
A+ A-


Courriers intimes d'Agathe Colombier Hochberg

Chronique de Shadi Biglarzadeh, 12 Fév. 2007

Il y a un an, à la question « Quels sont vos projets ? » Agathe Colombier Hochberg répondait dans une interview sur Alalettre : «  Je suis sur un grand chantier dont le sujet est la correspondance familiale » (…) Aujourd’hui cette correspondance est enfin publiée depuis Octobre 2006 avec le premier volet « Lettres à ma fille » puis  en cette veille de St Valentin, est récemment arrivé  « Lettres à mon amour »  chez Mango Editions (dans les prochains mois paraîtront Lettres à ma  mère et enfin, Lettres à mon père).

Pour une reprise de chroniques (après une année d’absence), j’avoue que c’est plaisant. Oui.  Parler de ces essais là : nul besoin d’inventer, d’enrober, de faire de belles et longues phrases indigestes et surtout de de dire en conclusion que l’on a tellleeeeeement aimé qu’il faut les acheter à tout prix. Pourquoi ? eh bien parce que  tout ou presque,  est déjà dit sur la couverture, dans le titre et dans le thème des essais. Ce sont des lettres.  A une époque où l’email n’existait pas encore (et tant mieux), les gens n’avaient pas l’excuse de dire en faisant des fautes d’orthographe qu’ils étaient désolés, que c’est à cause du clavier et de la rapidité de leur frappe.. qu’ils sont devenus des nuls en orthographe. Car l’email rend nul en orthographe, l’email rend aliéné, l’email est à éviter dans les correspondances sérieuses !c’est dit.

Pour en revenir à nos livres, c’est donc dans une collection « courriers intimes » chez Mango Editions qu’ Agathe Colombier Hochberg nous fait découvrir un autre visage de nos grands auteurs à travers leurs plus belles lettres à leurs proches. Ces correspondances sont souvent méconnues du grand public, et sont de véritables concentrés de génie et de sentiments.

Lettres à ma fille

Dans Lettres à ma fille, Agathe Colombier Hochberg a sélectionné les plus émouvantes, et surprenantes correspondances de célébrités du monde entier  à leur fille. Dans ce livre à la couverture attirante, et souple (détail qui mérite d’être signalé car peu fréquent dans ce genre de format et très important pour le balader ) Calamity Jane, Camille Claudel, Diderot, Freud, Hugo, Groucho Marx, Marie Curie,  Catherine de Russie, Colette, entre autres, dévoilent dans des lettres bouleversantes et inattendues  les secrets et les différents moments de leur vie avec leurs filles.

Dans lettres à mon amour, ce sont les plus belles histoires d’amour, les déclarations  d’amour ou autres secrets qui sont mis à nu. Ce sont les lettres bouleversantes, émouvantes de très grandes figures comme Flaubert, Voltaire, Fitzgerald…, ou encore Mozart, Napoléon, … à leur plus grand amour.

Diderot disait à Sophie Volland «  Partout où il n’y aura rien, lisez que je vous aime »

Lettres à mon amour

Enfin pour clore sur un extrait de l’avant propos d’ Agathe Colombier Hochberg :

«  (…) les lettres d’amour peuvent aussi se rencontrer dans le silence, là où on les attend le moins. (...) ce livre lui-même à sa manière n’est autre qu’une déclaration.. » 

Voilà je vous l’avait dit. Pas besoin d’artifices pour vous encourager à lire ces essais.

En savoir plus :