Alalettre
A+ A-


L'année de la pensée magique de Joan Didion

Présentation du Roman

Une soirée ordinaire, fin décembre à New York. Joan Didion s'apprête à dîner avec son mari, l'écrivain John Gregory Dunne - quand ce dernier s'écroule sur la table de la salle à manger, victime d'une crise cardiaque foudroyante. Pendant une année entière, Didion essaiera de se résoudre à la mort du compagnon de toute sa vie, tout en s'occupant de leur fille, plongée dans le coma suite à une grave pneumonie. La souffrance, l'incompréhension, l'incrédulité, la méditation obsessionnelle autour de cet événement si commun et pourtant inconcevable : dans un récit impressionnant de sobriété et d'implacable honnêteté, Didion raconte la folie du deuil et dissèque, entre sécheresse clinique et monologue intérieur, la plus indicible expérience - et sa rédemption par la littérature.

" Quintessence du style, son écriture est la fusion du feu et de la glace. Laconique, tenue, sèche, cruelle et lyrique à la fois. (.) Disons que ce serait la version féminine de Samuel Beckett, en lunettes noires, qui siroterait un cocktail au bord d'une piscine californienne. Disons que s'il y avait des "premières dames" de la littérature américaine, Joan Didion serait sa Jackie Kennedy. " (Myriam Anderson, Le Figaro Magazine, 9 septembre 2006)

 

Présentation de la romancière

Joan Didion est une véritable icône des lettres américaines contemporaines. Née en 1934 à Sacramento, en Californie, elle remporta, alors qu'elle était encore étudiante à Berkeley, le concours du meilleur essai organisé par le magazine Vogue - qui l'embaucha aussitôt. Elle devint l'une des chroniqueuses les plus pointues et reconnues de la scène politique et culturelle américaine. Ses nombreux romans et essais (sur " l'esprit " des années 60 et 70, sur la Californie, le Salvador ou encore Miami) lui ont valu la reconnaissance de la critique, du public et de ses pairs. Egalement scénariste, elle contribue aujourd'hui régulièrement aux magazines The New Yorker et The New York Review of Books. L'Année de la pensée magique raconte l'épreuve qu'elle traversa après la mort de son mari, l'écrivain John Gregory Dunne. Best-seller aux Etats-Unis, déjà considéré comme un " classique " de la littérature sur le deuil, il a été couronné par le prestigieux National Book Award.

Source : dossier de presse de l'éditeur

---------------------------------

En savoir plus:

Un article du Figaro sur Joan Didion

Un article de Buzz Littéraire