Alalettre
A+ A-

les destinées sentimentales de Jacques Chardonne

Olivier Assayas adapte le roman de Jacques Chardonne

 

Synopsis

Lorsque Jean et Pauline se rencontrent pour la première fois à Barbazac, en Charente, pendant un bal, elle a 20 ans. Lui est pasteur, marié, père de famille et vient de se résigner à l’échec de son union avec Nathalie. Qu’importent les pressions de la bonne société protestante qui les entoure, dès lors ,leurs "destinées sentimentales" sont liées.

Dans les soubresauts tragiques d’un monde en mutation où s’ouvre la blessure inguérissable de la guerre de 14, où s’effondrent les certitudes et les dynasties industrielles, l’amour de Jean et de Pauline, dans sa lumineuse pérennité, est plus fort que le temps qui passe, qui est passé.

Film d’Olivier Assayas, avec Emmanuelle Béart, Isabelle Huppert, Charles Berling. 3 heures. Sortie le 12 juillet 2000.

--------------------------------------------------------

" Aller vers Chardonne représente pour moi un mouvement tout à fait organique, dit Olivier Assayas. Dans l'écriture, mon inspiration est toujours venue du roman français de l'entre-deux guerres, Mauriac, Green ou Chardonne. "

 

 


 

Brève notice biographique de Jacques Chardonne

 

Une enfance entre vignes de Charente et rigueur quaker

Chardonne, nom d'écrivain emprunté au paisible village suisse dans lequel il séjourna, est né Jacques Boutelleau en 1884 ,à Barbezieux, d'un père négociant en cognac et d'une mère américaine héritière des porcelaines Haviland.

De cette naissance sous le double signe du cognac et de la porcelaine provient son attachement à la terre charentaise et son admiration pour ces grands bourgeois de province, à la fois marchands et artistes, avec qui il partage ce goût aristocratique de la perfection.

Elevé dans la foi protestante par une mère quaker, Jacques Chardonne manifeste un intérêt modéré pour la religion. Toutefois, son goût du dépouillement, la pudeur de ses sentiments, la simplicité de son style de vie et son anticonformisme révèlent l'influence de l'idéal et du mode de vie quaker.

Un premier mariage désastreux et une paternité non assumée permettent sans doute d'expliquer la fascination et l'application avec lesquelles l'écrivain disséquera, tout au long de son œuvre romanesque, les variations du sentiment amoureux dans l'aventure conjugale

Le romancier du couple

En 1921, la publication de L’Epithalame, son premier roman, fut saluée par les plus grands critiques. Ce succès hisse immédiatement Jacques Chardonne parmi les auteurs les plus en vue de son époque. On souligne alors l'originalité du thème conjugal à une époque où la littérature se complaît dans les amours clandestines ou les passions dévorantes. Jacques Chardonne devient le romancier du couple.

En effet, tout au long de son œuvre romanesque, Chardonne déclinera le sentiment amoureux dans toutes ses figures : le divorce dans Le Chant du bienheureux (1927), l’illusion sentimentale dans Eva (1930), la mort de l’être aimé dans Claire (1931), l’amour-passion dans Romanesques (1938)… Les Destinées sentimentales, où malgré tout l’amour illumine la vie, représentent la seule parenthèse réellement heureuse dans une œuvre marquée par la demi-teinte, le doute et la mélancolie.

d'après dossier de Presse du film

 


Achetez des livres à propos de « Les Destinées sentimentales » chez l'un de nos partenaires


Rechercher: