Alalettre
A+ A-


Le dernier frère de Natacha Appanah

Résumé du Roman

Lorsque David lui apparaît en rêve, Raj se retrouve projeté dans son enfance: les champs de canne, un père à la violence prévisible, la tendresse maternelle, les jeux près de la rivière avec ses frères, le soleil brûlant, les pluies diluviennes. Un bonheur précaire balayé par un cyclone, et l'installation de la famille près de la prison où vivent de mystérieux réfugiés.

Le 26 décembre 1940, l'Atlantic a accosté à Port-Louis avec, à bord, quelque 1500 Juifs, refoulés de Palestine et déportés à l'île Maurice, alors colonie britannique. À cette époque Raj ignore tout du monde et des tragédies qui s'y déroulent.

Au soir de sa vie, il est rattrapé par le souvenir de ces événements qui l'ont marqué au fer rouge. Et par la honte d'être un homme.

L'auteur

Nathacha Appanah est née en 1973 à Mahébourg, sur la côte sud-est de l'île Maurice. Elle est encore adolescente et déjà tournée vers l'écriture lorsque le quotidien L'Express lui offre un prix littéraire et la possibilité de publier nouvelles et chroniques dans ses colonnes. Elle s'inscrit à la faculté de lettres, s'oriente rapidement vers le journalisme et fait ses premières armes dans le groupe de presse Le Mauricien. En 1998, l'opportunité d'une bourse la mène en France. Après quelques années de reportages pour la presse et la radio, elle travaille actuellement pour une ONG à Paris.

Les écrivains dont elle se sent proche sont Roth, Didion, Coetzee, Camus, Neruda. Son engagement réside dans l'écriture, dans la recherche de l'émotion à chaque phrase, de l'évidence des sentiments. En trois romans, parus chez Gallimard - Les Rochers de Poudre d'Or (prix RFO 2003, prix Rosine Perrier 2004) ; Blue Bay Palace (2004, Grand prix littéraire des océans Indien et Pacifique, 2005) ; La Noce d'Anna (2005, prix Passion 2006, Prix grand public du salon du livre 2006) - Nathacha Appanah a imposé son style, qui « excelle dans les détails riches de sens, les allusions, les non-dits, les moments d'émotion » (Jean-Claude Perrier, Livres Hebdo).

Source : dossier de presse de l'éditeur

En savoir plus